Vendredi 07 février à 20h

cinéma Le Fresnoy - studio national des arts contemporains

entrée gratuite

#58/ LADONI (la paume des mains)

de Artur Aristakisian – Russie – 1994 - 138 minutes - vostfr

 

Immersion dans le monde des mendiants, des exclus et des marginaux. Hommes, femmes et enfants au corps déformé marchent dans les rues en quête d’un peu de nourriture. Aristakisian les saisit et les suit dans les rues de Chișinău, en Moldavie. Il les filme frontalement, marchant devant eux ou les rattrapant comme s'il était mû par une impulsion, par la nécessité d’entonner, sous la forme d’une lettre à un fils à naître, un chant mystique et visionnaire invitant l'auditeur à s'opposer au "système" et à rejoindre le "corps" résistant des pauvres.

 

"Chișinău, Moldavie. Des marginaux, des handicapés, des sous-prolétaires sont les héros de cette fresque en noir et blanc. Le film les laisse muets, c’est leur corps et leurs gestes qui parlent pour eux. Ainsi que la voix du réalisateur qui les accompagne, les berce et les console à distance. Mais cette distance n’est pas celle de l’observation, plutôt l’écart amoureux d’un regard halluciné, appuyé d’un commentaire en forme de lettre adressée à son fils à naître, pour mieux chanter leur misère comme l’endroit de leur sainteté. Artur Aristakisian, homme de peu de films, tous d’ampleur confondante, offre ici un cinéma visionnaire." (Jean-Pierre Rehm)

 Gilles Deroo.

 

page Facebook de Sémaphores
  • Facebook Social Icon